Publié le 25 Août 2012

AfficheConcertDimanche 09 septembre, les mélomanes et amoureux du patrimoine auront rendez-vous à Saint-Gervais pour une grande journée :

 

De 14h à 15h15 : conférence de Marie-Jo Francart-Marty avec vidéo sur la restauration du castrum de Neyran et le résultat des fouilles archéologiques (salle culturelle à côté de la halle aux sports).
De15h30 à 16h : démonstration d'un vieux métier oublié, les scieurs de long (place de l'église).
16h : concert exceptionnel à l'église de Saint-Gervais.
17h45 : pot avec les artistes.

 

Les adhérents de la Maison cévenole bénéficient de tarifs particuliers pour le concert : 17 euros la place au lieu de 20 euros. Hâtez-vous de réserver !

Rédigé par lamaisoncevenole

Publié le 12 Août 2012

Depuis le mois de mai dernier, l'association Maison cévenole des Arts et Traditions populaires anime le réseau des musées du territoire. Il s'agit d'une convention signée avec le Conseil Général de l'Hérault et qui concerne la Maison cévenole (centre d'interprétation du patrimoine) à Saint-Gervais-sur-Mare, le Musée Saint-Grégoire (salle d'exposition du dépôt archéologique des hauts cantons) à Villemagne l'Argentière et le musée des Lampes de mine au Bousquet d'Orb.

 

L'objectif est de faire connaître et de rendre compréhensible le patrimoine, sous ses formes matérielles et immatérielles, aussi bien aux habitants qu'aux visiteurs français ou étrangers. Il y a donc d'une part une visée mémorielle, de transmission d'une histoire locale, sachant que celle-ci est en perpétuelle évolution. Ainsi, toute réalisation humaine, à toutes les époques, peut devenir un objet de patrimoine et, par là-même, un outil d'interprétation historique. Une attention particulière est accordée à la transmission de cette mémoire au jeune public : des projets pédagogiques ont été montés avec les collèges de Bédarieux et de Saint-Gervais pour la prochaine année scolaire.

L'autre visée est touristique : il s'agit de faire découvrir la richesse du patrimoine local à un public de vacanciers sur place ou venus de zones plus touristiques (littoral, gorges de l'Hérault...) pour explorer l'arrière-pays.

 

Des visites guidées des musées sont fréquemment proposées pendant l'été et le reste de l'année (se renseigner auprès des Offices du tourisme) ou peuvent être organisées à la demande de groupes (au moins quatre personnes). De même, la Maison cévenole, en tant que structure animatrice de ce réseau, propose toute l'année des circuits touristiques à la journée pour des groupes (minimum 8 personnes) comprenant la visite guidée d'un des musées, celle d'un village ou d'un site partimonial en vallée d'Orb ou en vallée de la Mare et, à midi, un repas dans un restaurant.

 

Pour tout renseignement et inscription, contactez :

 

Association Maison cévenole des Arts et Traditions populaires
Centre d’interprétation du patrimoine et Office du tourisme
12, rue du Pont
34610 Saint-Gervais-sur-Mare
Tél/fax : 04 67 23 68 88
mc.stgervais@free.fr
Dépliant 21x29,7

Notice MC
notice Villemagne
notice le Bousquet

Rédigé par lamaisoncevenole

Publié le 9 Août 2012

P1000973.JPG

P1000972.JPG

Quelques photos du repas bio qui a eu lieu le dimanche 29 juillet. Dans une ambiance très conviviale, les heureux participants ont apprécié le menu à base de produits certifiés Agriculture biologique : salades composées, cochon grillé, légumes... Les participants anglais ont fini par exécuter des danses folkloriques !P1000942.JPG

Rédigé par lamaisoncevenole

Publié le 3 Août 2012

Dimanche 05 août à 11h30 zura lieu à la Maison cévenole (Saint-Gervais-sur-Mare) l'inauguration de l'exposition "Les bâtiments de la mine à Graissessac, une page d'histoire industrielle dans les Hauts Cantons" en présence de M. Daniel Vialelle, Président du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, et de M. Jean-Luc Falip, conseiller général et Président de la Communauté de communes des Monts d'Orb. Cette inauguration sera suivie d'un pot convivial.

 

Quelques mots de Marie-Jo Francart-Marty, présidente de l'association Maison cévenole et auteure de cette exposition qui sera présentée jusqu'au 11 septembre : "Aujourd’hui lorsqu’on arrive à Graissessac par la D 23, en venant de St Etienne-Estrechoux, trois bâtiments imposants nous accueillent à l’entrée du village sur la droite de la route : une grande halle en cours de réhabilitation, une cheminée de briques isolée et un bâtiment quadrangulaire flanqué d’une sorte de tour et dont le haut des murs est crénelé. De quel passé témoignent ces bâtiments remarquables ? celui d’un petit bassin houiller qui fut particulièrement prospère entre 1850 et 1950..."

 

Nous comptons sur votre présence dimanche à la Maison cévenole des Arts et Traditions populaires, 12, rue du Pont à Saint-Gervais-sur-Mare.

Rédigé par lamaisoncevenole

Publié le 1 Août 2012

Un collectif BIO existe à Saint-Gervais. Le saviez-vous ?
De quoi s'agit-il ? D'un groupement de producteurs et de personnes qui veulent valoriser une alimentation saine, avec des achats en circuits courts. Cette association organise des évènements où l'agriculture de notre terroir, la démarche bio et la culture se rejoignent.
Entre autres engagements de ce collectif : le " Marché de la terre" à Colombières, le Marché paysan du Domaine de Clovallon à Bédarieux et l'organisation d'un Repas Bio fermier à Saint Gervais ( le 29 juillet dernier.)
En projet : un stand à la Fête des associations de Saint-Gervais le 22 septembre prochain., des ateliers à l'école primaire, la sensibilisation des collègiens au " manger sainement".

Renseignements: COLLECTIF BIO AGRI CULTUREL, tél. 06 86 60 94 50 ou 06 82 69 24 21.
51, rue de Castres 34 610 Saint Gervais sur Mare

Rédigé par lamaisoncevenole

Publié le 1 Août 2012

Lo cami de béziès, c'est l'ancien chemin qui permettait à la petite cité moyenâgeuse de St-Gervais de communiquer avec l'abbaye de Villemagne, dont elle dépendait, et avec le bas pays en passant par le col « das très bans » ( des trois côtés) en français « des treize vents ».

 

Ce passage au plus court, remontant la vallée de la Canalette avant de franchir le col pour redescendre vers Villemagne est un tracé muletier typique : largeur réduite entre deux murettes séparant la voie des propriétés traversées, pente importante. Son agréable cheminement sous bois pour la totalité du parcours est plein de charme. En partant du village, on atteint le col en ½ heure.

 

 Depuis la fin du XVIIIe siècle, ce chemin est complété par une voie carrossable (accessible aux charrettes) plus large et surtout moins pentue en ayant recours aux lacets pour atténuer la déclivité. C'est le tracé actuel de la D 13.

La construction de cette route a été capitale pour Saint-Gervais. Certes son passage a éventré les remparts, bouleversé les vieilles ruelles, abattu des constructions, mais, finalement, la route a assuré la prospérité des habitants pour plus d'un siècle en transformant leur cité en ville étape entre le bas pays viticole et nos montagnes.


La route carrossable de Béziers par Hérépian et les treize vents sera complétée au début du XIXe siècle par celle conduisant à la croix de Mounis et ouvrant l'accès à l'est à Saint-Affrique et,à l'ouest, à Lacaune. Le trafic se développera alors énormément, d'abord à traction animale, puis automobile.

 

 Le vieux chemin muletier ne servait plus qu'à la desserte des propriétés voisines et  de « raccourci » aux enfants du Mas de Soulié scolarisés à St-Gervais ou encore à monter à dos d'homme les divers engins roulants bricolés par d'intrépides jeunes gens pour tenter la descente énivrante de la D 13 ! Il permet aussi, après avoir traversé la route, d'accéder à la très belle piste forestière qui ondule sur le flanc sud des « pététas » de St-Gervais et conduit au col de pierre plantée d'où on peut redescendre vers le village.

 

Il y a quelques années, grâce aux bénévoles de la Maison Cevenole, ce tracé historique aux vénérables murettes a été rendu accessible aux promeneurs et randonneurs : débroussaillages, déblaiements et même bucheronnages ont été nécessaires pour rouvrir cette voie directe vers le col des 13 vents.

 

 

Des travaux importants ayant été effectués au début de 2012 autour et au dessus du cimetière ( ex-château) du Pioch, le début de l'ancien chemin muletier a été complétement enseveli sous les remblais. Constatant l'étendue du « chantier » qui fermait le départ du sentier le bureau de la Maison cévenole a décidé de modifier l'itinéraire proposé en lui faisant emprunter le nouveau parking du cimetière puis l'escalier créé pour rejoindre le petit bois, monter par la piste du chantier jusqu'à la barrière de sécurité et emprunter la piste forestière coupée par le sentier, qu'il suffit alors de suivre, à droite, en montant.


Restait à débroussailler et à marquer les nouveaux passages. Samedi 28 juillet une équipe de personnes de bonnes volontés a rempli cette mission. Entre autres travaux, 5 sacs poubelles d'ordures diverses ont été portés à la déchetterie et 7 pneus usagés ont été posés au bord de la route pour être enlevés par les services municipaux. D'ailleurs, la plupart des déchets ont été ramassés à proximité de la route! 

 

Une nouvelle fiche de ranodonnée (N° 5) a été rédigée pour remplacer l''ancienne qui n'était plus valable. Elle est à votre disposition à la M.C. Vous pouvez donc maintenant aller découvrir ou rédécouvrir ce chemin ancien.

 

Signalons d'ailleurs que les 27 fiches des boucles de randonnées pédestres proposées par la Maison Cévenole sont remises à jour chaque année et actualisées grâce aux observations et remarques de leurs utilisateurs.

N'hésitez pas à les faire connaître!

 

Pour l'avenir une « bretelle » vers l'ancienne abbaye de Foncaude qui mettrait le chemin de Saint Jacques en relation avec le « pays bas » pourrait emprunter cette ancienne voie pour pénétrer dans Saint-Gervais comme au Moyen Âge. Mais il ne s'agit, pour l' heure, que d'une étude!

Rédigé par lamaisoncevenole