Publié le 26 Novembre 2012

 

Le centre de loisirs de Bédarieux « la Ferme des enfants » avait commandé, pour les vacances d'automne, une journée autour de la châtaigne à la Maison Cévenole, qui y associa GreenBees pour une sortie camplonaise. Le but de cette journée était donc d'aiguiser le regard des participants sur les activités liées au châtaignier et sur le village de Camplong. 

Les 3-6 ans sont allés ramasser des châtaignes et les éléments issus du châtaignier, avant de créer des tableaux naturels. Les 7-12 ans ont parcouru le village, interrogé des habitants pour compléter un questionnaire, avant de s’enfoncer eux aussi dans la châtaigneraie pour réaliser du « Land Art » et écrire une histoire folle, drôle et surréaliste dans le décor de Camplong, de ses sécadous et de son Grand café, en dégustant des châtaignes bouillies, des châtaignes grillées, des châtaignes à volonté.


Blog_maison_cevenole.jpg

 

Nid douillet pour hérisson imaginé

 

Blog_maison_cevenole-copie-1.jpg

 

La porte ouvre sur l’antre du feu, à gauche l’escalier permet d’atteindre le fenestrou d’où l’on déverse les châtaignes

 

 

 

 


      Vous trouverez le compte-rendu complet, ainsi que l’histoire des primaires, sur le site de GreenBees : http://www.greenbees.fr/spip.php?article113

         

Rédigé par lamaisoncevenole

Publié le 16 Novembre 2012

Il y a chez moi un squelette de panier qui attend le tressage. J'ai coupé l'osier avant-hier, il faut patienter quelques jours pour qu'il soit utilisable. L'osier tout frais, gorgé de sève, provoquerait un relâchement trop important après le séchage sur le panier. Je pense déjà au prochain objet que je tisserai : panier à cerises, cloche à fromage, nasse à poisson, raquettes pour la neige ? J'irai couper des tiges de châtaigniers et avec l'Opinel numéro huit, les refendrai suivant la technique que nous a transmise Marcel Barthès pendant le stage de vannerie à la Maison Cévenole.

Marcel était venu à la fête de la châtaigne à Saint Gervais, nous l'avons vu à l'œuvre et c'est là que je décidais fermement de participer à l'initiation programmée. Nous avons été neuf personnes, assises à peu près en cercle, à tisser de l'osier sur une ossature en châtaignier. Quelques bases techniques et des discussions plus tard, nous sommes repartis avec l'envie de continuer, de peut-être nous revoir pour vanner encore une fois ensemble. Un bon moment passé, de bonnes heures à se découvrir dans ce groupe réunit pour à peu près la même chose.

 Ps : le prochain stage aura lieu les 8 et 9 décembre 2012 au même endroit.

 

Fabrice Mignard

Panier.JPG

photo : Nadine Gosselin

 

 

Rédigé par lamaisoncevenole

Publié le 15 Novembre 2012

Un stage d'initiation à la vannerie a eu lieu à la Maison cévenole, samedi 10 et dimanche 11 novembre. Les 9 personnes présentes ont découvert les techniques locales de tressage de panier, avec des tiges en châtaignier.

 

Mais, direz-vous, pourquoi apprendre la vannerie ? Tout comme la construction en pierre sèche, c'est un savoir-faire qui appartient à notre patrimoine culturel mais qui risque de disparaître si l'on ne le transmet pas.

Jusqu'au début du XXe siècle, la vannerie en osier était utilisée comme contenant par les agriculteurs, les mineurs, les commerçants qui transportaient aussi bien des matériaux pondéreux que d'autres plus fragiles (des fleurs par exemple), à bras ou à dos d'homme et de femme.

Même les premiers pompiers utilisaient des seaux en osier !

 

Puis, les contenants en bois, en métal et en plastique, plus pratiques et plus résistants, se sont substitués à ces paniers en osier, tout de même plus légers.

 

Pourtant, dans tout le Massif central, les paysans ont longtemps pratiqué ce savoir-faire comme une activité complémentaire pendant la mauvaise saison. Chacun entretenait ses pieds d'osier qu'il pouvait tailler tous les ans.

Dans notre terroir castanéicole, le châtaignier fournissait l'intégralité de la matière première, l'osier ne venant qu'en complément ou comme élément décoratif.

 

Les derniers dépositaires de cette technique traditionnelle se font de plus en plus rares : il est temps que de nouveaux adeptes s'approprient ces connaissances pour donner libre cours à leur créativité.

 

Le prochain stage vannerie aurai lieu samedi 08 et dimanche 09 novembre à la Maison cévenole de Saint-Gervais.

En deux journées d'initiation de 9h à 18h, nous vous proposons de réaliser un (ou plusieurs) panier tressé.

 

L'outillage se limite à un couteau bien affûté, un poinçon, un sécateur, un petit marteau, quelques petites pointes et un morceau de tissu.

 

Entre deux paniers, ce sera aussi l'occasion d'aller faire un tour au marché de Noël...

 

Pour vous renseigner ou vous inscrire, contactez-nous. Le nombre de places est limité !

 

 

026bis.jpg

Rédigé par lamaisoncevenole