Publié le 23 Avril 2013

Sorties patrimoine avec le collège de St-Gervais

Vendredi 12 et 19 avril, la Maison cévenole a emmené des collégiens de Saint-Gervais à la découverte du patrimoine local. La première sortie, avec une classe de 4e accomagnée par leurs professeurs de français, d'histoire-géo, de physique-chimie et le documentaliste du collège, avait pour thème le patrimoine minier. L'objectif étant pour les élèves d'écrire une série d'articles pour un journal qui sera prochainement publié (attention : édition unique !). Après une visite commentée du musée des lampes de mine au Bousquet d'Orb, le groupe s'est rendu au dessus de Graissessac, sur les anciennes mines découvertes et a marché jusqu'au Nières. Le beau temps était eu rendez-vous et les élèves ont semble-t-il goûté ce grand bol d'air.

La seconde sortie, vendredi dernier, avait pour thème le Moyen Âge à St-Gervais... village qui ne manque pas de vestiges et de traces de cette époque. Malgré un temps plus maussade, la classe de 5e, divisée en deux groupes et encadrée par les mêmes enseignants, a pu découvrir St-Gervais puis le castrum de Neyran sous un angle nouveau.

Sorties patrimoine avec le collège de St-Gervais
Sorties patrimoine avec le collège de St-Gervais
Sorties patrimoine avec le collège de St-Gervais
Sorties patrimoine avec le collège de St-Gervais
Sorties patrimoine avec le collège de St-Gervais
Sorties patrimoine avec le collège de St-Gervais
Sorties patrimoine avec le collège de St-Gervais
Sorties patrimoine avec le collège de St-Gervais
Sorties patrimoine avec le collège de St-Gervais
Sorties patrimoine avec le collège de St-Gervais

Rédigé par lamaisoncevenole

Publié le 5 Avril 2013

A partir de dimanche 8 avril et jusqu'au 15 juin, la Maison cévenole accueille une exposition (prêtée par le CIRDOC) sur les troubadours. Le vernissage aura lieu samedi 13 avril à 17h à la Maison cévenole.

 

Cette exposition présente une sélection d'instruments de musique reconstitués à partir des enluminures qui décorent les parchemins occitans médiévaux. Trente panneaux illustrés permettent d’expliquer ce que furent, jadis, les chants des troubadours et la poésie de la langue d'òc.


Rendez-vous à la Maison cévenole des arts et traditions populaires, 12 rue du pont, 34610 St-Gervais/Mare. Ouvert tous les jours de 14 à 18h.

 

"Aux XIIème et XIIIème siècles, les troubadours chantent amor, joi e joven, l'amour, la joie et la jeunesse, dans une savante alchimie des mots et des sons. Grands seigneurs ou simples roturiers, ces poètes-musiciens vont animer plus de deux cents ans de vie intellectuelle avec saber e coneissensa savoir et connaissance. Génie, humour, amour et chants qui ne sont pas toujours "courtois" embellisent leur art. Pendant deux siècles, ces artistes de la parole libre s'inventent une esthétique nouvelle, un art lyrique, l'art de trobar délibérément exposé en plana lenga romana, l'occitan, dans les cours occitanes, espagnoles, italiennes, portugaises et celles d'outra mar. Les personnages politiques influents accueillent ces poètes, musiciens et chanteurs avec un intérêt certain. Quand les grands de ce monde participent au débat poétique, les troubadours se mêlent au débat politique. Dans ce contexte de convivialité et parage, conviviencia e paratge, naît et s'épanouit le trobar, aujourd'hui considéré, à juste titre, comme le berceau des littératures européennes".

 

(extrait de LA TRÒBA, anthologie chantée éditée par le CIRDOC, 2009)affiche camins de trobar

Rédigé par lamaisoncevenole