Retour sur la conférence de Gabriel Gondard

Publié le 16 Septembre 2013

Retour sur la conférence de Gabriel Gondard

Samedi 14 septembre, la première des 8 journées du mois du patrimoine organisées par la Maison cévenole, s'est déroulée aux Nières hameau de la commune de Saint Gervais.

Gabriel Gondard a présenté une partie de l'oeuvre de sa vie : la restauration des chapelles du premier âge roman de l'ouest de l'Hérault. Un public très intéressé, rassemblé dans l'église du village, a pu admirer la pureté des lignes romanes retrouvée grâce aux patients efforts de Gabriel.

Après l'exposé, les participants ont emprunté le chemin pédestre vers le plus proche chantier de restauration. En chemin, ils ont pu admirer le résultat des stages de pierre sèche qu'organise depuis bientôt 10 ans la Maison Cévenole. Jean-Claude Alary, à l'initiative de la valorisation de ce terroir, les a guidés jusqu'à l'église Saint-Laurent de Féreirolles, en cours de restauration.

Dans ce qui est devenu une clairière agréable, dans un site remarquable, chacun des participants à ce chantier collectif mené par les associations Vivre aux Nières et la Maison Cévenole y est allé de son commentaire....

Au retour, dans la salle municipale, on a pu mesurer l'intérêt que le Haut-Languedoc a d'être associé aux Vignobles: les fromages locaux des chèvres d'Yvan et Christine Calvet se sont parfaitement accordés avec les vins offerts par le Pays Haut Languedoc et Vignobles.

En somme, ce fut une parfaite introduction à la conférence du SAMEDI 21 SEPTEMBRE à 15 h dans l'église de Saint Gervais et intitulée

PEUT-ON PARLER d' ARCHITECTURE PREROMANE?

Etudiante en deuxième année de doctorat en histoire de l'art médiéval à l'université Paul Valéry de Montpellier Elisabeth Astruc travaille sur l'architecture religieuse rurale antérieure à l'an mil en Languedoc méditerranéen.

Ce type architectural suscite un vif intérêt dans la communauté des chercheurs et parmi les populations locales depuis quelques décennies. Cet intérêt a permis et permet d'étudier un jalon important du patrimoine bâti français jusque-là méprisé.

Rédigé par lamaisoncevenole

Commenter cet article